lundi 12 mars 2012

William Sheller

william-sheller-9-copie

Le soir, nous sommes allés écouter un concert. Côté spectateurs pour une fois. Un homme en noir et son piano. En solitaire.

Les copains étaient au devant. Moi j'étais seule avec toi, au septième rang. J'observais ses mains sur le clavier, ses pieds aux pédales. Le gauche battant la mesure, perpétuellement.

Seul avec son instrument. Sans partition, sans fil conducteur, sans prompteur. Juste sa mémoire et ses chansons. Un grand moment de bonheur. Quelques histoires, des anecdotes. Comment ces notes étaient venues jusqu'à lui. J'aimais ses mots, j'aimais ses mélodies. J'aimais ce monsieur-là.

Sa voix aiguisait mes sens, amplifiait mes frissons, abolissait les dernières résistances. Ton bras autour de mes épaules. Il n'y avait qu'à vivre. Savourer l'intensité du moment. Et s'oublier.

Posté par GeraldineRuellan à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,