Ce soir grand évènement pour moi, j'ai interprété pour la première fois des chansons devant des gens que je ne connaissais pas. :)

C'était dans le cadre d'une scène ouverte et c'était à Bastille, au bar L'angora. Cette scène ouverte s'appelle Le Racomptoir et est organisée par le Centre de la Chanson, il suffit d'être adhérent et de s'inscrire, et chacun vient présenter à tour de rôle deux chansons devant un public, avant de finir par boire un verre tous ensemble. Et il y a même un piano!

C'était une soirée très enrichissante, d'abord parce que j'adore écouter des gens que je ne connais pas, découvrir des univers et des compositions, ensuite parce que le programme est très varié puisque chacun vient d'horizons différents, sans préselection, avec un bagage plus ou moins conséquent. Ce soir on était une dizaine à chanter je pense.

Pour moi c'était la première fois. Je suis passée au tout début et j'ai interprété deux chansons de Barbara: Mon enfance et Vienne. Ca a été un massacre pour moi en même temps qu'une révélation. J'avais les mains qui tremblaient excessivement, les yeux accrochés à la partition que je n'arrivais pas à lire à cause du manque de lumière (et du stress et du micro dans le champ de vision ^^). J'avais peur mais j'ai adoré ça. Je n'ai qu'une envie, c'est jouer et jouer encore, pour apprendre, pour passer le cap, pour aller plus loin, affiner, progresser, et prendre mes aises, me laisser aller. Y a encore du boulot. Y a un fossé entre ce que je fais toute seule dans mon salon quand personne ne m'écoute et ce que ça rend devant des vrais gens, avec le stress et l'adrénaline cumulés... Et je sens qu'il n'y a qu'un remède à cela, c'est me jeter à l'eau, faire et refaire des scènes ouvertes, des bars ou je ne sais quoi, mais me confronter aux autres, recommencer les mêmes gestes encore et encore pour trouver mes marques. C'est comme ça que j'apprends et je suis à un stade où ça devient un besoin.

Ce soir c'était la dernière du Racomptoir avant les vacances, mais ça reprend, une fois par mois, à partir  de Septembre, et c'est sûr que j'y referai un tour.  Le lieu est super et le principe surtout me convient parfaitement. J'ai découvert des chouettes gens et de chouettes chansons ce soir. J'ai été marquée par certains accompagnements au piano, ça me parait inimaginable de parvenir un jour à mon tour à écrire une musique... Autant les mots me viennent naturellement, mais les mélodies... c'est un langage absolument étranger pour moi... Je garde en mémoire une chanson sur un gang de moucherons, une autre sur un latin lover, j'ai été subjuguée par le texte du début et la chanson de la fin sur le Minotaure, j'ai rigolé à des parodies ... Bref, un super pastiche concentré en une soirée qui donne plein d'envies et d'énergie! Alors En Avant!!

Belle expérience :) Vivement la prochaine!

1006253_646035315425884_679838054_n