dimanche 16 décembre 2012

dimanche 16 décembre 2012

Bonjour à tous,

je n'ai pas tenu le rythme d'écriture cette semaine mais j'ai croqué beaucoup d'esquisses qui vont rester en attente jusqu'à éclore enfin... peut-être la semaine prochaine.

Je sais que je suis un être de temps. (Je suis plutôt lente quoi!) Et je remarque à force d'écrire que j'aime deux moments bien particuliers: j'aime la seconde où l'idée me vient. J'écris alors vite quelques mots bruts que je garde de côté. Et j'aime les heures, les semaines ou les années qui suivent. Ce temps où je reviens sur les mots, je remanie les idées, j'affine et je m'approche un peu plus à chaque fois de la complexité de ce qui avait surgi en une seconde dans mon esprit... 

Dans cette idée-là, j'ai repris un peu (je dis un peu parce que je n'ai jamais l'impression d'un travail abouti) ce texte de noël dernier: les fêtes

Et voici les deux instants croqués de la semaine:

- la mère

- la fin des vacances

 

et d'autres à venir....

merci à vous de me suivre et bon dimanche à tous,

Géraldine

 

page facebook par ici

profil twitter par là

Posté par GeraldineRuellan à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 12 décembre 2012

Instants croqués: la fin des vacances

C'est l'été. Le soleil cogne encore, seul au milieu du ciel bleu sans nuances.

Dernier plongeon, dernière immersion dans l'eau. Tout à l'heure, les valises à boucler, la route à prendre, la ville à rejoindre. Tout à l'heure. Pour l'instant, je savoure le dernier bain. Je goûte intensément chaque sensation en les amenant une à une à ma conscience.

La seconde où je plonge, mon corps qui entre dans l'eau. La fraicheur qui vient éteindre la chaleur de ma peau restée trop longtemps au soleil. Mon corps qui change d'élément, oublie l'apesanteur pour se laisser porter, se laisser flotter. Mon corps dont les contours se dessinent enfin distinctement. Je me sens un être entier des pieds jusqu'à la tête. J'ai tout à coup un contour, une consistance impalpables à l'air libre.

Je savoure la dernière fois, le dernier plaisir. Il en est d'autant plus fort.

Je ne comprends pas pourquoi il m'est si nécessaire ce dernier plongeon alors que je me suis à peine baignée de toutes les vacances. J'aurais voulu me baigner plus, j'aurais dû me baigner plus. Pourtant ce n'était jamais le bon moment. Trop froid, trop la flemme. J'avais toujours mieux à faire: bronzer, dormir, rêver.

Jusqu'au dernier moment où je me dis que j'aurais dû en profiter d'avantage alors je me promets que l'an prochain, je me baignerai jusqu'à plus soif. 

Chaque été c'est pareil.

Posté par GeraldineRuellan à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 10 décembre 2012

Instants croqués: la mère

Apprendre à les écouter. Ecouter leur petite voix à eux sans me laisser brouiller par la grosse voix de mon expérience. C'est un exercice difficile, un numéro d'équilibriste.

Tendre l'oreille avec empathie et panser au bon endroit. Là où ça réchauffe, là où ça fait du bien, là où ça adoucit le rugueux de la vie. Je pourrai leur consacrer tout l'amour du monde, je tomberai inévitablement à côté. Je ne comblerai rien du gouffre de leurs besoins.

Aimer c'est juste une goutte à distiller. Pas besoin d'un océan. On finirait par se noyer à force de se débattre en vain.

Je préfère n'être que ce petit radeau sur l'amer.

Posté par GeraldineRuellan à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,