Le canapé est vide. A sa place, immuable, contre la baie vitrée. Un rayon de soleil l'éclaire en partie.

Je ne résiste pas. Je m'assois sur le cuir chaud, j'enroule mon corps sur chaque parcelle de lumière et je ferme les yeux. Je deviens chat.

La chaleur traverse mes vêtements, imprègne ma peau et me régénère à l'intérieur.

Si je pouvais, je ronronnerais!