Pour accompagner le titre de blog qui est aussi le titre de mon roman, j'ai essayé de retranscrire la "chanson lente" de William Sheller pour mon violoncelle et ma voix.

Je n'ai pas en violoncelle la même expérience qu'en piano, mais pour la première fois j'ai mêlé la voix aux cordes, et voilà que ça m'ouvre de nouveaux horizons... C'est un début, et les maladresses par rapport à l'instrument sont encore là, mais j'avais malgré tout envie de le partager comme une introduction.